1)    FORMATIONS

Objectif de l’action

Donner à un maximum de personnes les compétences nécessaires pour exercer une activité génératrice de revenus dans les domaines de la pêche artisanale et du tourisme solidaire. Ces compétences tiennent compte du référentiel des métiers autorisés par le ministère de la formation professionnelle dans le département de l’Océan au Cameroun.

Déroulement de l’action

Les formateurs privilégient l’hygiène, la sécurité et le respect de l’environnement.
Ces notions sont prises en compte lors de l’évaluation de fin de formation donnant lieu à des attestations de formation reconnues par le ministère de la formation professionnelle et de l’emploi camerounais.
A l’issue de chaque formation HALTOUR et le FNE assurent un suivi des stagiaires pour les accompagner à l’emploi.

Formations prévues en 2015 pour 84 personnes dans les domaines suivants :

•    Fabricant d’embarcations
•    Fabricant de filets
•    Pêcheur
•    Pilote
•    Maintenance de moteurs hors bord
•    Plongeur scaphandrier
•    Technicien en transformation conservation commercialisation du poisson
•    Technicien en aquaculture

2)    NETTOYAGE DES PLAGES

Objectif de l’action

Sensibiliser au respect de l’environnement
Valoriser les déchets collectés
Par la valorisation des déchets, apporter des possibilités de nouvelles ressources aux populations proches des plages

Déroulement de l’action

En ce qui concerne le nettoyage des plages, les chefs de 17 villages sont rencontrés en amont. Ils sélectionnent des groupes de jeunes qui nettoient les plages pendant 5 jours. A l’issue de ces journées une évaluation est faite.
Cette opération réalisée depuis 3 ans a permis de sensibiliser la population au tri sélectif.
Il est maintenant nécessaire de passer à une étape supérieure, c’est-à-dire à trouver des  solutions pour recycler les déchets.
Tout d’abord nous prévoyons d’organiser une formation à destination d’une personne par village (une vingtaine) permettant de comprendre les milieux spécifiques des plages et d’adapter le nettoyage au respect de l’éco système. Cette personne sera responsable des bonnes pratiques dans son village.
En lien avec les chefs de village, 3 opérations de nettoyage seront organisées dans l’année en évitant les périodes de saison des pluies.

3)    COMMUNICATION

Objectif de l’action

C’est l’un des objectifs du projet initial : amener les populations et les institutionnels à mener une réflexion sur la place que doit prendre la pêche dans le développement local.

Déroulement de l’action

•    Etre en relation constante avec les communes de Kribi 1er et Kribi 2ème
•    Organiser des tables rondes à destination des différents acteurs de la filière de la pêche artisanale
•    Maintenir et renforcer le comité de pilotage
•    Etre en liaison constante avec les institutionnels, avec les armateurs, avec les chefs de village, avec les populations. Tout au long de l’année ce sera la mission qui sera confiée à HALTOUR.

4)    EVALUATION

Objectif de l’action

Etablir une évaluation opérationnelle et financière des actions réalisées en cours d’année. Tenir les institutionnels informés, tant en France qu’au Cameroun.