Kribi 1er et Kribi 2ème sont des villes au sud du Cameroun, sur le littoral de l’Océan Atlantique, dans le Golfe de Guinée.

Kribi 1 et 2 constitue une cité balnéaire, célèbre par ses plages au sable blanc et fin, avec ses paysages remarquables comme les  chutes de la Lobé dont les cascades  débouchent pratiquement à la mer.  Kribi jouit d’un climat équatorial humide avec deux saisons  sèches et deux saisons humides. A proximité de la grande forêt équatoriale sempervirente, l’atmosphère y est un peu humide mais bien supportable.


Kribi est une ville carrefour. On y accède par une route bitumée au départ de Douala et Yaoundé en passant par la ville d’Edéa. Trois  autres routes non bitumées, mais carrossables la relient aux villes de LOLODORF, EBOLOWA et CAMPO à la frontière avec la Guinée Espagnole.
Kribi est une ville de 60 000 habitants, très cosmopolite,  qui s’urbanise et  se peuple rapidement, à cause des chantiers des projets dits structurants du port en eau profonde de Kribi, de la centrale électrique de MPOLONGOUE, de l’usine de gaz  liquéfié  à BIPAGA, et autres implantations agro-industrielles.

Kribi est le chef-lieu du département de l’Océan, dans la région du Sud. Elle est administrée par un Délégué du Gouvernement à la communauté  urbaine de Kribi, assisté par deux maires d’arrondissement de Kribi 1er MASSAKA, et Kribi 2ème.
Les principaux secteurs économiques sont le commerce général,  la pêche artisanale maritime,  le tourisme, l’agriculture et l’industrie forestière.
Kribi est aussi célèbre par ses manifestations culturelles dont les plus remarquables sont les fêtes BATANGA du 14 Février et 9 MAI, et le NGUMA MABI en Décembre.

Aux alentours, on trouve des plantations d’hévéas, de cacaoyers, de café, de bananes plantain, de palmiers à huile. Outre les sites touristiques et culturels identifiés, les particularités de ces plantations offrent un potentiel dans le développement du tourisme.

Lieux touristiques et culturels incontournables à Kribi, à découvrir absolument !

  • Visite des nombreux villages de pêcheurs
  • Cathédrale (construite par les allemands, fin 19ème siècle)
  • La rivière Kienké, qui sépare la ville de Kribi 1er en deux
  • Les restaurants de cuisine locale
  • Le musée
  • Village de la tortue
  • Phare de Kribi
  • Débarcadère
  • Artisanat local

Phare de Kribi, contemporain du phare de Ouitreham

Cathédrale vue du débarcadère


Fêtes nationales et populaires

Fête du travail, le 1er mai.
Les habitants défilent par appartenance à leur entreprise. Chacun a son tissu, chaque entreprise, chaque école a un tissu particulier permettant de les représenter.

Fête des Batangas, en février et en mai.

 

Fête de la jeunesse, en février.

Fête nationale, le 20 mai.
Lors de cette fête, les partis politiques, les militaires défilent tout comme les jeunes en formation d’animateurs sportifs…

Projets à Kribi

Par ailleurs, de grands projets sont en préparation. Il s’agit:

  • De la construction d’un port en eau profonde, à 30 km au sud de Kribi, permettant l’évacuation des méthaniers et des minéraliers vers toute l’Afrique centrale, l’Afrique du sud et la Chine. Cet énorme investissement prévoit une desserte routière et ferroviaire en direction de Bangui, Libreville, N’Djamena,  Brazzaville, vers le nord du Nigéria. Ce port devrait être opérationnel en 2014,
  • D’une centrale thermique de 200 mégawatts à partir de fuel lourd sous ingénierie finlandaise,
  • D’une usine d’extraction de gaz liquéfié,
  • D’une centrale à gaz de 200 mégawatts à Kribi.